Le Matin Dimanche consacre une double page à Nannetti