L’Art Brut suscitait son très vif intérêt


L’Art Brut suscitait son très vif intérêt

Création d'Armand Schulthess dans son jardin (Auressio, Suisse). Photo: Gérald Minkoff

Written by Lucienne Peiry in Article Portrait

10 juillet 2020

Muriel Olesen Minkoff s’en est allée à l’aube du 10 juillet, l’âge de 72 ans. Artiste genevoise, elle s’est exprimée par la photographie et la vidéo et a également travaillé en duo avec son mari, l’artiste Gérald Minkoff.

Tous les deux ont joué un rôle important dans l’histoire de l’Art Brut. A la fin des années 1960 déjà, le couple visite à plusieurs reprises le Jardin encyclopédique d’Armand Schulthess, à Auressio, au-dessus de Locarno. Grâce à leur vif intérêt pour l’œuvre de Schulthess et à leur regard avisé, ils ont sauvegardé quelques-uns de ses assemblages, après la mort de l’auteur d’Art Brut, en 1972.

Ces créations sont conservées à la Collection de l’Art Brut depuis près de 20 ans. Je les ai présentées à de nombreuses reprises, avec les photographies faites par Gérald Minkof, à la Collection de l’Art Brut, à Lausanne, ainsi qu’à la Fondation Dürrenmatt, à Neuchâtel, et au Museo cantonale d’arte à Lugano, au cours des quinze dernières années. Schulthess sera présenté au Musée Tinguely à Bâle, en 2021, dans une exposition que je prépare actuellement.

 

Création d'Armand Schulthess dans son jardin (Auressio, Suisse). Photo: Gérald Minkoff

Création d’Armand Schulthess dans son jardin (Auressio, Suisse). Photo: Gérald Minkoff

Création d'Armand Schulthess dans son jardin (Auressio, Suisse). Photo: Gérald Minkoff

Création d’Armand Schulthess dans son jardin (Auressio, Suisse). Photo: Gérald Minkoff

Armand Schulthess. Photo: Gérald Minkoff

Armand Schulthess. Photo: Gérald Minkoff


RELATED POSTS