ÉCRITS D’ART BRUT AU MUSÉE TINGUELY A BÂLE. Jour J – 2 mois


ÉCRITS D’ART BRUT AU MUSÉE TINGUELY A BÂLE. Jour J – 2 mois

Giovanni Bosco, Collection de l'Art Brut, Lausanne

Written by Lucienne Peiry in Article Découverte

18 août 2021

Créés à huis clos, les écrits d’Art Brut réunis dans cette exposition sont étrangement calligraphiés, griffonnés ou rédigés à la hâte, quelquefois brodés ou gravés avec obstination et ferveur dans la pierre; ils sont souvent accompagnés de peintures ou de dessins. Révélant une créativité stupéfiante, ils relèvent d’un besoin impérieux d’expression et constituent une forme de résistance sourde.

Livres et feuillets, cahiers et carnets, parures corporelles et bannières deviennent les supports d’inscriptions personnelles extravagantes, dotés d’une double qualité, poétique et plastique. Ils servent la recherche entêtante des créateurs, celle de l’essence des choses et des mots.

13 auteurs que j’ai choisis, diaristes excentriques, épistoliers ou écrivains utopistes – découverts par Jean Dubuffet ou dénichés plus récemment – abordent l’écriture avec ingéniosité et désinvolture, faisant valser syntaxe, grammaire et orthographe. Aux conventions et aux normes, Adolf Wölfli, Arthur Bispo do Rosario ou Giovanni Battista Podestà – que Jean Tinguely appréciait particulièrement – préfèrent les inventions langagières, les jeux sémantiques ou les labyrinthes graphiques de mots, de phrases et de signes. Au fil des lignes, les règles sont bousculées, troublées de l’intérieur, car l’intention des auteurs n’est pas celle de la communication ou de l’échange d’informations. La pensée suit son cours, les idées, souvent déconcertantes, surgissent et leur imagination semble les surprendre eux-mêmes. L’écriture prend une valeur performative.

« ÉCRITS D’ART BRUT. Langages et pensées sauvages », Musée Tinguely, Bâle, 20 octobre 2021 – 23 janvier 2022. 
Vernissage: 19 octobre 2021!


RELATED POSTS