L’Art Brut au pays du levant


L’Art Brut au pays du levant

Takashi Shuji, Collection de l’Art Brut, Lausanne

Written by Lucienne Peiry in Non classé Presse Radio

4 juin 2019

Takashi Shuji réalise des dessins au pastel noir principalement, en s’inspirant notamment de divers objets posés sur sa table de travail – vases, extincteurs, cruches, pipettes à eau en plastique ou petites brosses. Penché sur son support, à quelques centimètres de la feuille de papier, il ne prend pas de recul pour appréhender l’ensemble de sa composition et travaille avec véhémence. Shuji ne cherche pas à copier fidèlement son sujet, n’hésitant pas à inverser l’ordre des objets où à en tronquer l’agencement s’il est parvenu à l’extrémité de son support. 

L’auteur trace tout d’abord des masses noires puis fait usage d’une gomme, outil étranger à la tradition graphique japonaise dans laquelle le repentir n’existe pas ; il l’utilise non pour effacer ou corriger une erreur, mais pour « détourer », avec soin et précision, ses sujets et créer les limites des formes.

Emission consacrée aux créateurs d’Art Brut nippons avec Mickaël Marquet et Lucienne Peiry, de la RTS (Radio Télévision Suisse):

 


RELATED POSTS