MORT DU MAI MUSEO EN ITALIE


MORT DU MAI MUSEO EN ITALIE

Le créateur italien Pietro Ghizzardi avait été présenté au MAI museo.

Written by Lucienne Peiry in Article Portrait

24 mars 2015

Le MAI museo, unique musée voué à la création irrégulière en Italie doit fermer ses portes après 15 mois d’activité seulement, pour des questions budgétaires. L’institution, établie à Sospiro/Cremona dans le nord de l’Italie, s’était montrée très dynamique depuis sa création et son ouverture, tant dans la présentation d’expositions de haute qualité que dans sa volonté de conservation d’un patrimoine d’art irrégulier. Expositions, colloques, conférences, échanges, découvertes avaient pour but de valoriser les créations de l’ombre et de le dissidence. Sa directrice Bianca Tosatti menait l’affaire avec force et une remarquable conviction, et avait su donner un allant extraordinaire au MAI museo.

Spécialiste de l’Art Brut/Outsider Art depuis de nombreuses années, l’historienne de l’art et spécialiste d’Art Brut s’était distinguée à plusieurs reprises par l’organisation de nombreuses expositions en Italie, ainsi que par des publications de référence qui ont fait date et qui jouent un rôle primordial dans l’histoire de l’Art Brut: « Figure dell’anima » (1998), « Outsider Art in Italia » (2003), « Oltre la ragione » (2006), notamment.

La disparition du MAI museo de Sospiro/Cremona, en Italie du nord plonge le monde de l’Art Brut dans le deuil

Les autres organismes très vivants et dynamiques dans le domaine de l’Art Brut en Italie perdent un important complice et se doivent d’autant plus de poursuivre pour faire vivre cet art désobéissant dans la péninsule: l’Osservatorio Outsider Art de Palerme, dirigé par Eva di Stefano, la revue OOA, Glifo Edizioni, l’Osservatorio di Verona, dirigé par Daniela Rosi, l’Association Costruttori di Babele et quelques autres musées d’anthropologie et de psychiatrie, notamment à Turin.

Un excellent article à ce sujet

Bianca Tosatti (à gauche) et Ingeborg Luescher lors d'un colloque, Cremona, décembre 2013.

Bianca Tosatti (à gauche) et Ingeborg Luescher lors d’un colloque, Cremona, décembre 2013.

Bianca Tosatti dans l'exposition consacrée à Schulthess au MAI Museo en 2013.

Bianca Tosatti dans l’exposition consacrée à Schulthess au MAI Museo en 2013.


RELATED POSTS