Les seins dans l’Art Brut


Les seins dans l’Art Brut

Aloïse, Collection de l'Art Brut, Lausanne

Written by Lucienne Peiry in Article

7 octobre 2014

Les HUG accueillaient lundi 29 septembre la conférence publique « Au coeur du sein: le sein à coeur », organisée par l’Association Savoir Patient (Réseau cancer du sein).

Lucienne Peiry y est intervenue en introduisant la thématique des seins dans l’Art Brut.

De tous temps, les artistes ont peint, dessiné, sculpté les seins et les ont exaltés et célébrés. Organes des plus sensibles et des plus évocateurs, les seins ont des vertus concrètes et fantasmées ; ils sont nourriciers et érotiques. Les seins évoquent le don et la séduction. Ils sont le symbole par excellence de la féminité.

Les seins sont omniprésents chez plusieurs créateurs d’Art Brut et donnent lieu à toutes sortes d’extravagances et d’innovations.

Dans l’univers graphique de la Suissesse Aloïse – l’une des figures majeures de l’Art Brut –, la poitrine féminine et les décolletés sont traités avec sensualité et exubérance. Dans les deux mille dessins que l’auteur a réalisés, les seins, toujours opulents et généreux, occupent une place centrale dans la composition. Rose foncé, vermillon, écarlate, carmin, les seins se métamorphosent tantôt en camélias, tantôt en lotus, ou parfois accueillent un éventail de fleurs et de fruits. D’autres fois, le corsage est prétexte à diverses fantaisies et c’est là que prennent place des portraits de personnages royaux ou princiers.

Chez d’autres créateurs, le sein féminin est l’objet aussi de toutes les préoccupations, comme c’est le cas notamment chez Johann Hauser, Sylvain Fusco ou Masao Obata dont il est question dans la conférence de Lucienne Peiry.

 

 

 

 

HUG - 29 septembre 2014 - 1  HUG - 29 septembre 2014 - 3HUG - 29 septembre 2014 - 2


RELATED POSTS