Laure Murat, professeure à l’Université de Los Angeles, découvre la Collection
de l’Art Brut


Laure Murat, professeure à l’Université de Los Angeles, découvre la Collection<br/>de l’Art Brut

Laure Murat à la Collection de l'Art Brut, juillet 2013

Written by Lucienne Peiry in Article

19 juillet 2013

Laure Murat a visité pour la première fois la Collection de l’Art Brut à Lausanne le 18 juillet. Lucienne Peiry a emmené l’historienne et écrivain à la découverte de très nombreuses créations, particulièrement plusieurs écrits bruts qui ont retenu toute son attention. Elle a également été intéressée par la production d’Armand Schulthess et par le lambris de Clément, présentés dans l’exposition permanente. Lucienne Peiry a recueilli ses propos sur le vif, dans le musée.

Laure Murat est historienne, dont les champs d’étude s’étendent à l’histoire de la culture et à l’histoire de la psychiatrie. Elle est professeure à l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA). Parmi les nombreux ouvrages qu’elle a publiés, deux sont essentiels:

– La Maison du Docteur Blanche: histoire d’un asile et de ses pensionnaires, de Nerval à Maupassant (Gallimard, 1998) – Prix Goncourt de la biographie et Prix de la Critique de l’Académie française, 2001.

– L’Homme qui se prenant pour Napoléon. Pour une histoire politique de la folie (Gallimard, 2011) – Prix Femina essai, 2011.


RELATED POSTS